Call: 888-6InnerBond (888-646-6372)
 



 
 



Daily Inspiration

When conflict occurs, you will learn the most if you take 100% responsibility for the conflict. Worrying about the other person's part of the conflict will get you nowhere, other than feeling like a victim. By taking 100% responsibility for the conflict, you empower yourself to see what you are doing that is not in your highest good and to change it.

By


Apprenez à vous serrez contre votre cœur lorsque vous êtes triste et que votre cœur est brisé

By Par Margaret Paul, D. Ph.
April 25, 2013



Lorsque vous apprenez à vous serrer contre votre cœur avec amour et compassion, vous découvrez que vous pouvez vous sentir en paix, voire passionnément amoureux de la vie, même dans les moments les plus difficiles.



« J’ai finalement appris à me prendre tendrement dans mes bras lorsque mon cœur souffre parce que la communication est rompue avec les personnes qui me sont le plus chères, me dit Meagan lors de notre séance sur Skype. J’ai découvert qu’il est possible de me sentir en paix même lorsque j’ai le cœur brisé et que je me sens profondément seule. »

Cela vous semble-t-il un paradoxe de vous sentir en paix et triste en même temps?

Paisible et triste en même temps

Lorsque les événements de la vie sont difficiles – une personne aimée est en colère contre vous, vous venez de mettre fin à une relation, vous avez été licencié(e), une personne qui vous était chère vient de mourir – votre cœur éprouve des sentiments de solitude, de déchirement, de chagrin et d’impuissance face aux autres et aux événements, ainsi que face à la tristesse et à la douleur créée par la situation.

Vous avez deux choix pour gérer ces sentiments extrêmement douloureux :

  • Vous pouvez faire tout ce que vous pouvez pour éviter de les ressentir en devenant dépendant(e) de substances ou de processus (nourriture, drogues, alcool, travail, achats compulsifs, sexe, télévision, Internet, rêverie, colère, reproches, retrait, faire plaisir, etc.)
  • Vous pouvez vous serrer dans vos bras, en accueillant les sentiments douloureux avec une immense tendresse et une profonde bienveillance envers vous-même.

Lorsque vous optez pour le premier choix – éviter les sentiments – vous vous abandonnez, ce qui cause anxiété, dépression, honte, colère et/ou sentiment de vide.

Lorsque vous optez pour le second choix, vous êtes aimant envers vous-même, vous établissez un lien avec vous-même et votre Source spirituelle d’amour, de compassion et de réconfort. Ceci crée un sentiment intérieur de sécurité et de paix, même au milieu de la douleur.

L’erreur de jugement

Il est probable qu’enfant, vous ayez appris à éviter les sentiments douloureux de solitude, de déchirement, de peine et d’impuissance face aux autres, car vous étiez trop petit(e) pour gérer ces sentiments tout(e) seul(e). À moins que vous ayez eu un parent qui savait comment être là pour vous, en vous accueillant avec beaucoup d’amour et une grande compassion lorsque vous étiez en peine – un parent empathique qui savait comment se relier à vous et à vos sentiments – vous avez dû apprendre à les éviter pour survivre. 

Toutefois, aujourd’hui, en tant qu’adulte, vous pouvez apprendre à gérer les émotions douloureuses de la vie. Vous pouvez apprendre à vous donner ce que vos parents n’ont pas su vous donner, et devenir le parent aimant pour vous-même dont vous avez toujours besoin. Vous pouvez apprendre à vous prendre dans vos bras, en allant puiser la compassion et le réconfort depuis votre Source spirituelle et en vous donnant tout l’amour, la tendresse, la douceur et la compréhension dont vous avez besoin pour vous sentir en paix et en sécurité au milieu de la douleur.

C’est une grossière erreur de croire que vous serez plus en sécurité en évitant la douleur – présente ou passée – qu’en la rencontrant. Une des membres du Inner Bonding Village, qui avait été gravement maltraitée pendant son enfant, déclare :

La solitude et la peine intense que je ressentais dans mon cœur était plus que mon petit corps pouvait supporter. Je pensais réellement que je pourrais guérir tant bien que mal sans avoir à regarder ce coin sombre de mon être. Oui, comme un grand trou noir qu’aucune lumière ne pouvait atteindre. Il y avait tant de peine et de colère. J’avais l’impression d’être jetée au fond d’un placard et enfermée à double tour avec ces émotions. Graduellement, j’ai trouvé un espace sécuritaire à l’intérieur de moi pour commencer à chercher cette enfant enfermée et la ramener à la lumière pour la guérir. À une certaine époque, personne n’entendait ou ne croyait ce qu’elle avait enduré et à quoi elle avait survécu, mais maintenant, il y a quelqu’un qui l’entend pleurer, qui ouvre le placard, qui la prend dans ses bras, qui la serre tendrement contre son cœur et qui la croit. Il y a quelqu’un pour être sa mère.

Cette personne, bien entendu, c’est elle. Elle apprend à être le parent aimant dont a besoin le petit enfant intérieur blessé pour guérir. Et, même au milieu de la douleur, elle se sent plus en paix qu’elle ne pourrait jamais l’être en évitant sa peine.

Apprenez à vous serrez contre votre cœur avec amour et compassion et vous découvrirez que vous pouvez vous sentir en paix, voire passionnément amoureux de la vie, même dans les moments les plus difficiles.



Attribution-NonCommercial-NoDerivs
CC BY-NC-ND


Send this article to a friend    Print this article    Bookmarked 0 time(s)
Bookmark and Share    Share with Del.icio.us    submit 'Apprenez à vous serrez contre votre cœur lorsque vous êtes triste et que votre cœur est brisé' to digg Share with Digg    Share with StumbleUpon
There are no videos, Click to add one to the gallery!
There is no audio, Click to add audio to the gallery!
There are no pictures, Click to add one to the gallery!

Comments


More Help

Looking for help with Apprenez à vous serrez contre votre cœur lorsque vous êtes triste et que votre cœur est brisé?

Search for solutions on Apprenez à vous serrez contre votre cœur lorsque vous êtes triste et que votre cœur est brisé within the InnerBonding.com website using Google's Site Search.

Click to Share
Facebook Digg it MySpace Twitter Stumbleupon Windows Live Yahoo! My Web Linked in